Evolution, Le futur janvier 16, 2019 evolutio No comments

Des insectes indésirables : la méthode cocotte Lagostina

cocotte-lagostina

Les fourmis font partie des insectes les plus nombreux sur la terre, alors il n’est pas étonnant que nous rentrions en conflit avec elles de manières régulières et souvent douloureuses. Les fourmis jouent un rôle important dans l’écosystème, elles nettoient l’environnement en se nourrissant des déchets organiques, elles sont aussi une source de nourriture pour de nombreux prédateurs enfin elles aèrent la terre en creusant des galeries. Tant qu’elles se cantonnent à nos jardins tout va bien, les problèmes commencent quand elles envahissent nos habitations et nous piquent ou nous mordent, une piqûre ça va mais des centaines c’est fâcheux et même dangereux surtout pour les enfants. Deux façons d’agir existent pour éliminer les fourmis: la manière douce, plus écologique et l’autre chimique qui est radicale.

Bien que cela puisse être tentant, les insecticides vendus en magasins ne sont pas toujours efficaces et sont souvent nocifs pour l’homme et l’environnement, de nombreuses solutions naturelles peuvent être employées comme répulsifs. Quelques tranches de citrons placées sur le passage des fourmis ou aux endroits où elles pénètrent dans la maison les feront rester à l’extérieur. Le marc de café sec est une autre solution, une fois semé sur le sol, dans les lieux fréquentés par les insectes, il permettra de les tenir à distance. Gardez tout de même à l’esprit que le marc de café humide est mortel pour les fourmis, une traînée de craie sera dissuasive et non mortelle, les fourmis ne la franchiront pas.

Quand on parle d’insectes indésirable, il vaut mieux prévenir que guérir, des brins de lavande ou quelques gouttes d’huile essentielle de lavande seront efficaces pour qu’elles ne s’aventurent plus dans votre maison. Les bâtons de cannelle, le basilic, la menthe poivrée ont les mêmes propriétés répulsives que la lavande et sentent tous très bon, une façon de joindre l’utile à l’agréable. La farine de maïs et l’avoine sont un autre moyen de garder les fourmis loin de votre domicile, cette solution est malheureusement une méthode salissante.

Si vous n’avez pas de lavande ou d’huile essentielle, l’amalgame de bicarbonate et de liquide vaisselle  est une solution que les fourmis détestent, elles ne s’approcheront pas si vous placez la pâte obtenue dans les coins qui ont été visités par elles. Un autre produit accessible, le vinaigre, a de nombreuses vertues dont un effet repoussant sur les fourmis quand il est répandu pur ou dilué dans de l’eau sur la route de ces petites bêtes, elles font demi-tour. L’acide borique, que l’on peut se procurer en magasin au rayon jardinage, et la terre de diatomée fonctionnent très bien pour que les fourmis n’entrent plus dans la maison mais ce sont des produits irritants pour les voies respiratoires.

Chauffer de l’eau à la cocotte: la lagostina est un bon choix

Pour une solution définitive, c’est-à-dire détruire les nids, j’ai testé l’eau bouillante additionnée de savon noir, j’ai utilisé une cocotte lagostina, cet ustensile permet d’avoir une grande quantité d’eau chaude très rapidement et de traiter de nombreux nids en peu de temps, il suffit ensuite de verser le tout directement dans les fourmilières, souvent juste de l’eau très bouillante est suffisante pour anéantir le nid. C’est une bonne cocotte pour ce type de travail et je conseille de faire la lecture du cocotte minute lagostina mode d’emploi avant l’utilisation pour plus de sécurité. En dehors de ça, la seule solution non naturelle pour détruire le nid des fourmis c’est d’acheter dans le commerce des produits qui éliminent par contacts répétés, la fourmilière est exterminée en quelques jours. Ces produits se présentent sous différentes formes dans des boîtes piégées, en tubes, en poudre, ils demeurent tout de même nocifs pour l’homme, il est important de bien lire la notice avant de les employer.

Des animaux miniatures que nous côtoyons quotidiennement

Subir une invasion de fourmis semble pour certains un moindre problème mais pour d’autres c’est un véritable calvaire auquel ils doivent trouver une réponse durable. Les solutions naturelles ou pas proposées dans cet article peuvent fonctionner mais la nature s’adapte et peut-être que l’exploration d’autres pistes sera à envisager afin de se débarrasser une fois pour toutes des fourmis tout en gardant à l’esprit qu’elles sont nécessaires à l’équilibre de notre écosystème.

https://www.youtube.com/watch?v=1nMN6H6A0_I
Uncategorized décembre 15, 2018 evolutio No comments

Comment trouver des sources de protéines autrement que dans la viande ?

Nous allons faire aujourd’hui  sur notre blog un petit point sur les protéines végétales. Comme vous le savez déjà certainement, l’élevage massif de bétails est la cause principale du réchauffement climatique et est la première source d’émissions de CO2 devant les transports. Destructions de terres agricoles, déforestation, besoin énorme en eau… l’élevage industriel a un impact désastreux sur l’environnement. Pire, ces pauvres animaux sont souvent élevés dans des conditions atroces et indignes.

Une réduction de la consommation de viande est on ne peut plus nécessaire si l’on veut rester sous la limite de 2°C préconisée par les climatologues mais aussi si l’on veut retrouver un semblant d’humanité dans notre manière de manger et de consommer.

Pour ce faire, il convient donc d’adopter de nouveaux réflexes en matière d’alimentation afin d’aller chercher des protéines ailleurs que dans la viande. Bien entendu, vous pouvez choisir d’arrêter de manger de la viande et l’affaire sera réglée. Mais cela n’est pas si simple pour tous ! Si vous choisissez de réduire votre consommation de viande, il faudra cependant bien garder à l’esprit que les protéines sont essentielles pour vous et votre corps. Mais pas de panique car nous pouvons en trouver dans tout un tas d’aliments.

Liste de protéines végétales

Les végétariens et véganes le savent déjà très bien, les protéines végétales peuvent se retrouver partout. Que ce soit dans les légumineuses, dans les oléagineux, dans les céréales complètes ou encore dans certains fruits et légumes, vous en trouverez sans peine, ne vous inquiétez pas. Jugez par vous-même avec cette liste non-exhaustive:

  • Pois-chiches
  • Haricots rouges
  • Pois cassés
  • Lentilles
  • Blé
  • Millet
  • Orge
  • Sarrasin
  • Quinoa
  • Tofu
  • Cacahuètes et beurre de cacahuètes
  • Noix
  • Amande
  • Pistache
  • Noix de cajou
  • Noisette
  • Flocons d’avoine
  • Graines de courges
  • Choux de Bruxelles
  • Brocolis
  • Champignons

Cette liste pourrait être encore être plus longue croyez-moi. Nous pourrions citer la spiruline, les graines de chanvre, le lupin ou le son d’avoine. Il est vraiment facile avec toutes ces possibilités d’opter pour une alimentation plus saine et moins carnée.

des pois-chiches

L’association céréales et légumineuses

Toutes ces protéines végétales sont plus que bonnes au quotidien et pour être vraiment au top, il faut idéalement associer céréales et légumineuses afin d’éviter toute carence en acide aminés et pour obtenir un repas très équilibré et varié. Le couscous ou le chili sin carne (la variante sans viande du fameux plat Tex-Mex) sont des exemples connus mais les associations peuvent être nombreuses. Jetez un œil sur ce qu’il se fait en Asie, au Maghreb ou en Amérique du Sud, soyez inventifs et vous trouverez de multiples manières d’agrémenter vos repas.

Les autres protéines animales

Néanmoins, si vous n’êtes pas végétalien et si vous ne souhaitez pas le devenir, votre corps aura aussi besoin de protéines animales pour rester en bonne santé. Dans ce cas, il ne sera pas nécessaire de vous tournez uniquement vers la viande. Des aliments riches en protéines sont là aussi trouvables en quantité. Que ce soit des produits d’origine animale comme le lait, le fromage ou les œufs ou issus de la mer comme la sardine, le thon, le poulpe ou le saumon, de bonnes protéines essentielles pour votre santé seront présentes mais à condition de ne pas en abuser évidemment.

Alors vous allez manger quoi ce midi ? Pour moi, ce sera pâtes et pois-chiches à l’Italienne !